[AGRICULTURE] La PAC, une politique malade ?

La PAC

Ces trois lettres, sur les lèvres de tous les agriculteurs de France et d’Europe, sont l’acronyme de Politique Agricole Commune. La PAC définit et vote des mesures de contrôle des prix et de subventionnement. 

Comment prend-elle forme ? 

Au cours du trilogue entre la Commission Européenne, le Parlement Européen et le Conseil des Ministres de l’Agriculture des 28 pays membres. 

Aujourd’hui, cette PAC est-elle efficace ? 

La PAC, originellement l’une des plus importantes en matières de budget (environ 35% du budget européen), s’est entachée d’une véritable dérive de l’agriculture liée à son système de subventionnement. 

L’objectif de cette politique agricole commune est d’accompagner financièrement les agriculteurs de manière à atteindre les objectifs fixés au niveau européen. Jusque là, tout va bien ! 

Les subventions sont distribuées aux agriculteurs qui respectent un cahier des charges précis, défini par la PAC. Ce détail là, en revanche, mène aux dérives comportementales. 

En effet, les exploitants ont tendance à essayer de coller aux attentes de la PAC pour toucher un maximum d’aides, souvent au détriment d’une agriculture raisonnable et modérée. Toutes les études sur ce secteur en attestent, l’agriculture est un métier de labeur et malheureusement, pas toujours rémunérateur à sa juste valeur. Alors comment ne pas comprendre cette démarche de l’agriculteur qui va “chercher” les subventions ? 

Alors, quelle est la vision européenne ? 

L’Europe a une logique industrielle de l’agriculture. Elle exclut de ce fait les petits exploitants de son système de subventions. Les petites exploitations n’ont rien à faire dans le monde actuel, enfin selon la PAC. Plus l’exploitation est importante, plus elle touchera de subventions. Ce qui incite les petits producteurs à agrandir leurs exploitations. Autre fait plus dangereux encore, ces mesures découragent les jeunes agriculteurs qui souhaiteraient se lancer. Adieu les jeunes pousses qui souhaite changer de mode de consommation en cultivant de petites surfaces en permaculture. 

Prendre une initiative claire en faveur de l’environnement en passant à une agriculture moins polluante, sans pesticides ? Une transition écologique ? Non ! Surtout pas. L’agriculture doit produire en grande quantité. Les subventions suivront. 

On comprend facilement que l’agriculteur n’a pas de pouvoir de décision. Tu veux du budget ? Produis ! La diversité n’est aucunement encouragée. La PAC favorise la culture industrielle à des fins d’exportation. 

Ce qu’on y perd ? 

Notre souveraineté alimentaire. De cette politique agricole commune naît notre dépendance aux marchés internationaux. 

Comment agir en tant que consommateur ? 

Le consommateur, lui, est souvent montré du doigt pour ses soi-disant piètres choix. Il serait le grand responsable du problème écologique. On voit donc apparaître des campagnes publicitaires en faveur du manger local, du manger Bio. 

Nous serions donc, nous consommateurs, le seul moyen d’éradiquer les travers de l’agro-alimentaire. Mangez Bio, changez le monde ! 

En réalité le consommateur ne peut pas, à lui seul, faire tomber ce système malade. Puisque s’il n’achète pas les produits issues des exploitations industrielles, très bien, il n’engraisse pas cette industrie. En revanche, ses impôts vont quand même servir à payer les politiques européennes et donc la PAC (à hauteur de 35% souvenez-vous). 

Notre seul moyen d’agir ? Demander une réforme de la PAC et c’est le bon moment ! Pour une proposition de réforme de la PAC nous vous conseillons d’aller faire un tour sur le site du collectif d’association Pour Une Autre PAC.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :